Le champagne, bon pour le coeur et la mémoire ?

Un chercheur de l’Université de Reading en Grande Bretagne aurait réussi à prouver que le champagne aurait des vertus pour prévenir des maladies cardiovasculaires et les troubles de la mémoire… Alors, tous aux petites bulles?

alcohol-alcohol-bottles-balls-965711

 

Le professeur Jeremy Spencer est un drôle de petit rusé. Travaillant à l’Université de Reading (classée 176ème université au monde d’après The Time) dans le département de la nutrition, il a choisit comme sujet de prédilection, le champagne ! Idéal pour trouver de généreux sponsors, et aussi pour profiter des expériences ! Non seulement notre ami Jeremy cherche, mais en plus il trouve(rait). En quatre ans, il a ainsi publié deux études visant à démontrer les aspects positifs sur la santé d’une consommation modérée de champagne.

Un baume pour le coeur?

En 2009, il a ainsi présenté les résultats de ses recherches, avec des conclusions qui ont dû faire rêver du côté de Mumm, Clicquot ou Jacquesson : le champagne, à l’instar du vin rouge, serait bon pour la circulation sanguine et le coeur. Sa consommation (1 à 2 verres par jour quand même!) aiderait à la régulation de la tension et réduirait les risques de maladies cardiovasculaires, et ce grâce aux polyphénols qu’il contient.

Mais pour la mémoire aussi !

Notre bon professeur ne s’est donc pas arrêté à cette découverte, et le nez dans son laboratoire, a continué à étudier les fines bulles de champagne pour finir par découvrir que cette boisson serait aussi un bon élixir contre les troubles de la mémoire ! Youpi !
Dans cette nouvelle étude qu’il vient de publier dans la revue scientifique « Antioxidants and Redox Signalling« , il montre que les composés phénoliques du champagne aideraient à contrer les pertes de mémoire dues à l’âge, mais aussi tout simplement amélioreraient la mémoire spatiale. Ça laisse rêveur.
Cette fois-ci, il s’agit de ne boire qu’un à 3 verres de champagne par semaine pour avoir les effets bénéfiques du breuvage.

Mais ça reste de l’alcool…

Mais voilà, il ne faut pas oublier que le champagne est un alcool, et que donc sa consommation a aussi bon nombre d’effets négatifs sur la santé. Des études qui ne pipent mot de ça, et qui ne cherchent qu’à trouver des vertus miraculeuses pour le plus grand plaisir d’une industrie qui applaudit des deux mains.
De plus, si l’on s’imagine que ces études ont été faites avec de chanceux cobayes volontaires qui, jour après jour devaient boire des coupes gratis, on se trompe. Seules de petites souris ont été utilisées. Voilà qui réduit quand même la portée de ces découvertes, même si le professeur Vauzour qui a aussi travaillé sur la seconde étude affirme qu’ils vont avancer pour transposer ces résultats sur les humains.
Bref, on peut dire que grâce à ces résultats, on a moins de complexes à boire du champagne, puisqu’il y a des chances que cela agisse favorablement sur le fonctionnement du coeur et du cerveau, mais on ne sait pas vraiment si c’est vrai pour les humains, ni dans quelles proportions. Les chercheur rajoutent ainsi que le cacao ou les myrtilles tout autant de composés phénoliques, et donc les mêmes actions sur notre corps.
Bref, on peut continuer à boire du champagne en se faisant croire que c’est (potentiellement) bon pour notre santé, c’est toujours ça de gagné !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s