Bouillon Pigalle, champion du monde de l’oeuf Mayo 2019

Ce lundi 3 juin 2019 se déroulait au restaurant le Gallopin, la deuxième édition du prestigieux championnat du monde de l’oeuf mayonnaise, organisé sous le haut patronage de l’ASOM (Association de sauvegarde de l’oeuf mayonnaise). Le Bouillon Pigalle et son oeuf à 1,90€ sort grand vainqueur.

Ça pourrait ressembler à une immense blague, et ne nous y trompons pas non plus, la bonne humeur est de mise lors de ce championnat du monde. Pourtant, que ce soit au niveau des chefs en compétition que du jury ou de l’organisation, c’est le professionnalisme qui prime.

Créée jadis par Claude Lebey, l’ASOM avait pour ambition de maintenir en vie la jolie tradition gourmande de ce plat bistrottier emblématique, l’oeuf mayo. En 2018, quatre trublions décident de remettre au goût du jour ce combat en organisant le premier championnat du monde de l’oeuf mayonnaise. C’était alors Cédric Duthilleul du restaurant Le Griffonier qui avait remporté le premier prix.

Pour l’édition 2019, 10 chefs se sont affrontés autour de ce plat, et pas des moindres : Le Bon Georges (Paris 9), Benoît Duval-Arnould, Les Caves Petrissans (Paris 17), Famille Allemoz, Le Coq Rico (Paris 18), Antoine Westermann, Royal Savoy (Lausanne, Suisse), Marc Haeberlin, Le Bon Saint-Pourçain (Paris 6), Mathieu Techer, B.O.U.L.O.M (Paris 18), Julien Duboué, Simple et Meilleur (St Martin de Belleville, 73), René et Maxime Meilleur, Bouillon Pigalle (Paris 18), Pierre et Guillaume Moussié, Les Arlots (Paris 10), Thomas Brachet et Tristan Renoux. Même le chef des cuisines l’Elysée était de la partie avec la version élyséenne de l’oeuf mayo.

Jury du championnat du monde de l'oeuf mayo 2019
Un jury de professionnels

A candidats d’exception, jury au niveau : François-Régis Gaudry, président du Jury (journaliste), Yannick Alléno (cuisinier), Mathieu Bucher (restaurateur), Vincent Ferniot (journaliste), Laurent Guez (journaliste), Sophie Jayet (directrice communication), Marie Luneau-Papin (vigneronne), Vincent Brenot (co-Président de l’ASOM), Pierre-Yves Chupin (co-Président de l’ASOM et responsable des Guides Lebey), Sébastien Mayol (co-Président de l’ASOM),  et enfin Gwilherm de Cerval (co-Président de l’ASOM).

Pendant 2 heures sous la verrière d’époque du restaurant Le Gallopin (Paris 9), chacun a pu goûter aux 10 oeufs en compétition à l’aveugle, car ce championnat a tout ce qu’il y a de plus sérieux, et une huissier de justice a supervisé le bon déroulement des opérations.

L’oeuf mayo champion du monde 2019 : Bouillon Pigalle

Après décompte des points sur chacun des critères, c’est le chef Clément Chicard qui officie au Bouillon Pigalle qui a remporté le titre de champion du monde de l’oeuf mayo 2019. Un oeuf à retrouver là-bas à 1,90€ seulement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s