Où se trouvent les restaurants à éviter pour question d’hygiène?

Depuis 2017, Direction générale de l’alimentation au sein du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation met à disposition de tous l’outil Alim’Confiance qui met à disposition les conclusions des contrôles sanitaires des restaurants. Où faut-il se méfier d’aller prendre un repas?

Les restaurants à gros problèmes

Cet outil disponible sur le web mais aussi au travers d’applications IOS et Android, permet de voir si le petit restaurant qui vous fait de l’oeil à côté de chez vous ne cache pas une face sombre digne des meilleurs numéros de 90′ Enquêtes (TMC) et autres émissions de reportages sensationnalistes, où les cuisines souvent cachées en sous-sol, regorgent de denrées pourries, de cafards grouillant et de murs gras…

Si toutes sortes d’établissements – supérettes, fromageries, traiteurs, boulangeries, cantines – figurent sur cette carte, c’est bien les restaurants qui occupent la majeure partie des contrôles. Ainsi, ce sont près 15 484 établissements qui affichent leurs résultats de contrôle réparti dans 4 catégories : Très Satisfaisant (5241 soit 33%), Satisfaisant (9148 soit 59%), plus inquiétant les tables classées A améliorer (1021 soit 6%) puis celles carrément à fuir : A corriger de manière urgente qui concernent… 74 établissements en France (soit 0,4%)!

Quels sont ces établissements qui posent problème? Si l’on se concentre sur la région parisienne, on remarque que seulement 4 établissements sont concernés dans Paris intramuros au 10 octobre 2019 : un restaurant indien, un restaurant chinois (maintenant définitivement fermé), un autre algérien aussi disparu, et une brasserie française. Comme on peut le voir, les restaurants dans cette catégorie ne font pas de vieux os !

En banlieue, on remarque que l’ouest parisien s’avère totalement épargné et que la Seine Saint Denis et le Val de Marne concentrent bon nombre des établissements à problèmes. Cinq dans le Val de Marne et 11, avec un record dans la ville de Pierrefitte qui en compte… 3! 

Et ne croyez pas que ça ne concerne que des kébabs (il y en a presque pas) ou des restaurants chinois, tous les types sont touchés.

Pour les restaurants classés « à améliorer », ce n’est pas du tout la même histoire! Là, Paris intra-muros est infesté alors que la Seine Saind Denis est presque épargnée… Très étonnant !

De plus, certaines adresses un peu connues figurent sur cette liste orange… Autour du Yangtse, Le Grand Cerf, restaurant de l’Hôtel Bachaumont, Les Gourmets des Ternes ou le Bistrot de Madeleine… A parier que ces tables vont rapidement rentrer dans les clous les contrôles étant très récents. D’ailleurs, on ne connaît aucun détail qui a amené à ce classement, et c’est un peu là la limite de l’exercice.

Enfin, sachez que les contrôles, loin d’être systématiques faute de moyen, sont priorisés en fonction de signalements des clients.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s