Pourquoi on ne peut pas « rendre » ses étoiles Michelin?

Ça y est, c’est décidé, le chef au chapeau mou Marc Veyrat a décidé de « rendre » ses 2 étoiles qui lui restent ! Las! C’est impossible (pour ne pas dire ridicule)!

Chaque année, le guide Michelin joue avec les nerfs des restaurateurs en attribuant ou en enlevant ses fameuses « étoiles ». Fête et début de réservations complètes pour les uns, et soupe à la grimace et salle qui se vide pour les autres. En un peu plus de 100 ans, ce bouquin a réussi à imposer ses normes auprès des gourmets du monde entier.

Alors qu’à l’origine, l’idée simple était de faire rouler les voitures et donc, user leurs pneumatiques, en donnant des idées et des envies de voyages, le Guide rouge est devenu ses dernières décennies l’alpha et l’omega de la gastronomie. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir moult griefs à son encontre : des établissements qui ne sont pas visités tous les ans (voire deux ou 3 ans pour certains!), des avis lapidaires et peu clairs, un manque de transparence évident, un mélange des genres en proposant des services payants (réservation et présence sur le numérique…), autant d’aspects qui devraient sceller le sort du Michelin. Mais voilà, force est de constater que sa puissance et son aura son telles, qu’ils établissent qui a du succès ou pas…

Plusieurs chefs ont déjà annoncé renoncer à leurs étoiles, comme si c’était une légion d’honneur de la gastronomie, et que telle une médaille d’honneur, on s’en séparerait comme on veut. Mais c’est là où il y a un problème de compréhension : les étoiles du guide Michelin sont avant tout des notes attribués par des inspecteurs ! Dès lors qu’un établissement accueille du public, tout le monde est en droit d’en parler dans un guide et de le noter !

Verriez-vous un étudiant au bac refuser son 7/20 en philo parcequ’il n’est pas d’accord avec cette note? C’est pareil pour les macarons du guide, ce sont des notes attribuées. Subjectives forcément, soumises à controverse évidemment, mais ça reste des notes et non une distinction honorifique. Bref, libre aux restaurateurs de ne plus faire la course à l’excellence avec un lieu incroyable, un service haut de gamme et une cuisine de caractère unique, mais les guides gastronomiques auront toujours le droit de noter leur établissement comme tout à chacun.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s